cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

mardi | 26 septembre 2017

Attention à l'IA (2)

« L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE POTENTIELLEMENT PLUS DANGEREUSE QUE L’ARME NUCLÉAIRE »

transcendance-review-critique-slider-600x337

Souvent matérialisé dans le domaine du cinéma, le rêve de l’intelligence artificielle ne cesse de torturer l’esprit d’ingénieurs et physiciens. Ceux-ci espèrent pouvoir un jour mettre au point des robots autonomes capables de penser et ressentir par eux-mêmes, un rêve qui n’est pas sans en inquiéter d’autres qui craignent l’arrivée de l’ère robotique et de ses conséquences pour la société humaine.

 

Il y a peu, nous présentions de nouvelles humanoïdes japonaises à l’apparence quasi parfaitement humaine. Celles-ci avaient pu enregistrer un bulletin d’information comme de vraies présentatrices télé dans le Musée national des sciences et de la technologie de Tokyo. D’année en année, la frontière entre robots et humains ne cesse de se rétrécir. Il reste pourtant une étape majeure à atteindre, la mise au point d’une intelligence artificielle autonome et consciente. Une prouesse qui un jour peut-être et même probablement sera atteinte.

Mais si les recherches pour la mettre au point sont dotées de fonds de plus en plus importants, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour dénoncer les risques qu’elle fait peser sur l’Homme. De nombreux films ont déjà fait part de cette inquiétude, le dernier en date étant Transcendance. Pour rappel, il montrait comment un groupe de scientifiques parvenait à concevoir le premier ordinateur doté d’une conscience et capable réfléchir de manière autonome. Or, une telle intelligence pourrait tout à fait menacer voire anéantir l’humanité si elle venait à en prendre la décision.

IA-MUsk

Elon Musk, le fondateur de PayPal et de la société Space X est de ceux qui s’en inquiètent. Sur Twitter, il vient de déclarer que « l’intelligence artificielle est potentiellement plus dangereuse que l’arme nucléaire ». Pourtant, lui même a investi des millions de dollars aux côtés de Mark Zuckerberg pour développer un langage informatique qui pourrait calquer la réflexion humaine. Une contradiction ? Lui estime que le développement de l’intelligence artificielle doit se faire sous contrôle et « dans le bon sens » pour éviter tout risque de dérapage.

Si la plupart des experts estiment que nous sommes encore loin de pouvoir concevoir une intelligence artificielle, Bruno Olshausen, professeur à l’Université Berkeley indique que chacun d’entre nous ferait bien de « garder un oeil dessus. »

(Sources CitizenPost)

 

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition