cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

jeudi | 22 juin 2017

Google rachète DeepMind

DeepMind logo

Le moteur de recherche achète DeepMind, pour plus de 400 millions de dollars. Cette start-up est spécialiste de l'intelligence artificielle.

Google prépare-t-il un robot intelligent? Le groupe Internet a confirmé dimanche avoir acheté l'entreprise DeepMind, une société londonienne qui travaille sur l'intelligence artificielle. L'acquisition a été menée par Larry Page, le cofondateur de Google, et aurait coûté 400 millions de dollars selon Re/codeou plus de 500 millions de dollars selon The Information. Google n'a pas souhaité préciser le prix. Facebook avait tenté de racheter DeepMind l'année dernière mais les négociations avaient échoué, selon The Information.

DeepMind est une entreprise très discrète. Sa page internet n'en dit pas beaucoup sur ses activités. DeepMind se présente comme une entreprise de pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle, avec des applications commerciales dans la simulation, le commerce en ligne et les jeux, selonRe/code. L'intelligence artificielle est par exemple utilisée pour les systèmes de recommandation des sites de e-commerce.

«La start-up est en train de construire un système qui pense vraiment»

Professeur Larry Wasserman de l'université Carnegie Mellon

DeepMind a été fondée en 2011 par Demis Hassabis, joueur prodige d'échec et neuroscientifique, Shane Legg et Mustafa Suleyman. L'entreprise comprendrait entre 50 et 75 employés. Elle aurait déjà obtenu 50 millions de dollars de financement de la part de deux sociétés d'investissement, Founders Fund et Horizons Ventures, selon Re/Code. Après une rencontre avec un des trois fondateurs en 2012, le professeur Larry Wasserman de l'université Carnegie Mellon avait écrit que «la start-up [était] en train de construire un système qui pense vraiment. C'était le rêve originel de l'intelligence artificielle», rapporte Techcrunch. Google devra tout de même préciser ce que fait exactement DeepMind, souligne Techcrunch, mais le géant américain a déjà établi un comité d'éthique pour s'assurer que personne n'abuse de la technologie de DeepMind, selon The Information.

Google poursuit ses investissements dans la robotique

Google s'est déjà intéressé à la question de l'intelligence artificielle dans le passé. L'an dernier, l'entreprise s'était associée à la Nasa et à des universités pour lancer un projet de recherche nommé Quantum Artificial Intelligence Lab. Grâce à cela, l'entreprise a eu accès à de supers ordinateurs quantiques pour faire progresser l'intelligence artificielle. Google a également déjà recruté des experts en intelligence artificielle dont le professeur de l'université de Toronto, Geoffrey Hinton. Il a travaillé sur la capacité des ordinateurs à apprendre comme le fait le cerveau humain.

Google, avec ses 56 milliards de dollars, peut investir partout. Dernièrement, le géant de l'internet a acheté Nest Labs, un fabricant américain d'alarmes et de thermostats intelligents pour la maison. En décembre, l'entreprise américaine avait racheté le fabricant de robots Boston Dynamics qui travaille étroitement avec l'armée américaine. La liste d'acquisitions robotiques s'allonge depuis octobre 2013. Google a racheté en tout sept entreprises de robotique. Ray Kurzweil, un célèbre ingénieur informatique chez Google, avait déclaré en 2013 qu'il voulait créer un moteur de recherche si avancé qu'il pourrait être considéré comme un «cyber-ami», selon Techcrunch.

(Sources Le Figaro)

 

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition