cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

vendredi | 23 juin 2017

Projet secret !

Intelligence Artificielle : Un projet développé discrètement depuis 30 ans est révélé

Un fascinant projet d’intelligence artificielle a été dévoilé il y a quelques jours. L’annonce a fait l’effet d’une bombe, de part le degré d’avancement du projet et de part la durée de ces recherches. Cela fait en effet 30 ans que Cycorp développe Cyc dans la plus grande discretion. Pourtant, Doug Lenat, le PDG de l’entreprise, est sorti de l’ombre :

 

 

 

intelligence artificielle

 

« nous avons fait profil bas, intentionnellement. Pas d’investissement extérieurs, pas de dettes. Nous n’écrivons pas beaucoup d’articles et n’allons pas à des conférences, mais pour la première fois, nous sommes assez proche d’avoir quelque chose de suffisamment applicable pour avoir envie de vous parler. »

Les programmes d’analyse vocale de nos smartphones ont suscité en nous le fantasme d’un ordinateur capable de nous comprendre, pour de bon. Le problème est, pour le moment, que toute démonstration de la compréhension artificielle du language, telle que celle faites par les simulateurs conversationnels, par exemple, repose sur de « simples » base de données, et éventuellement des modèles de reformulations de la phrase entrée par l’humain.

Or, pour réellement comprendre le language humain, il faut comprendre les mécanismes de la pensée elle même. En effet, lorsque nous parlons, nous éliminons d’énormes quantités d’informations sur lesquelles le message se base, car elles sont implicites. Comme le dit Doug Lenat, « à chaque fois que l’on regarde quelque chose, un événement ou que nous parlons ou écrivons quelque chose à quelqu’un, c’est chargé d’analogies, de logique modale, de croyances, d’espérance, de peur, de modalités imbriquées, debeaucoup de variables et de quantificateurs ».

 

intelligence artificielle siri

 

On comprend mieux pourquoi les simulation d’intelligence artificielle ne sont que des simulations. Selon Lenat « c’est toute la différence qu’il y a entre quelqu’un comprenant ce qu’il fait et quelqu’un reproduisant juste des actions pour accomplir quelque chose ». Cyc est présenté comme étant la première de ces deux personnes. Lenat avance qu’il s’agit plus « d’éduquer un enfant » que de programmer un ordinateur.

Selon lui, Cyc saisi les informations qu’on ne dit pas. Il illustre par cet exemple : Dans la phrase « John smith a dévalisé une banque et a été condamné à 30 ans de prison », on ne dit rien du fait qu’il ait été attrapé, arrêté, jugé et déclaré coupable. N’importe quel auditeur postulera naturellement tout ça. C’est un exemple de ce qu’est l’inférence. De la même manière si l’on parle à une personne déjà citée, on utilisera « il » ou « elle » quand on y reviendra et un humain comprendra, mais pas un ordinateur. Cyc est capable de ces deux choses.

Enfin, Cyc a été bâti en partant des fondations. Lenat explique que lorsque pour un ordinateur, le fonctionnement est celui d’un organigramme complexe, avec des points d’entrée, de sortie et de commandes conditionnelles, pour Cyc est utilisé « un language consistant pour fabriquer un modèle du monde ». Ce système ainsi que le fait qu’il ait été nourri de savoirs sur à peu prêt tout, font que Cyc pourrait servir pour bien des applications. Il a notamment été utilisé pour enseigner les mathématiques à des élèves de CM2

Le célèbre futurologue Ray Kurzweil annonce l’intelligence artificielle égale de l’homme pour 2029, il n’est pas impossible que nous soyons dans les temps.



En savoir plus : http://www.phonandroid.com/intelligence-artificielle-un-projet-developpe-discretement-depuis-30-ans-est-revele.html

 

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition