cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

dimanche | 23 juillet 2017

Roborace

Roborace : ce sera la première voiture de course sans pilote !

VIDÉO. Ces monoplaces, intégralement électriques et autonomes, se disputeront un championnat d'un genre nouveau, en marge de la Formule E. Explications.

Pour la première saison, dix équipes de deux bolides s’affronteront au cours de courses d’une heure.

Qui aurait pu imaginer qu'une course de « voitures téléguidées », un rêve d'enfant, allait voir le jour l'an prochain ? En décembre dernier, la FIA (la Fédération internationale automobile) s'est en effet associé avec l'entreprise Kinetik afin de proposer le premier championnat de monoplaces électriques 100% autonomes. Les voitures seront gérées à distance par des algorithmes programmés au préalable par des ingénieurs. Ce championnat a vocation à débuter l'année prochaine et chaque manche aura lieu en marge de la Formule E, le premier championnat de véhicules électriques. Vendredi, Roborace a dévoilé les premières images de son concept, décidément futuriste.

Des voitures à l'aspect futuriste

 

Le véhicule, la Robocar, a été conçu par Daniel Simon, qui a notamment été à l’origine des voitures du film de science-fiction Tron : Legacy © DR

 

Le véhicule, la Robocar, a été conçu par Daniel Simon, qui a notamment été à l'origine des voitures du film de science-fiction Tron : Legacy. Du côté du sport automobile, on lui doit la livrée de la monoplace 2011 de l'écurie de F1 HRT. Le concepteur allemand a souhaité « trouver le juste équilibre entre l'opportunité inhabituelle de ne pas avoir de pilote et l'esthétique de la monoplace ».

Pour la première saison, dix équipes de deux bolides s'affronteront au cours de courses d'une heure. Les équipes disposeront d'une voiture identique : il ne leur sera pas possible de modifier l'aspect de la voiture, mais elles pourront influer sur la partie « logiciel ». Pour l'instant, aucune entreprise n'a officialisé sa présence dans le championnat. Seule certitude : le directeur de Roborace, Denis Sverdlov, a expliqué qu'il ne souhaitait pas seulement nouer des partenariats avec des constructeurs automobiles. « Nous pouvons étendre nos recherches à d'autres industries. L'intérêt réside notamment du côté des compagnies technologiques », expliquait-il fin décembre au site internet Motorsport.com.

REGARDEZ la présentation de la Robocar :

Dim lights Embed Embed this video on your site

« Comment les voitures vont-elles interagir entre elles ? »

Tous les acteurs du sport automobile et de la Formule E en particulier se sont montrés curieux de cette initiative. Croisé dans un paddock à la fin de l'année, un ingénieur de DS-Virgin nous confiait son enthousiasme : « le plus dur, ce ne sera pas de programmer les voitures à être performantes sur le circuit, mais à interagir entre elles. » En effet, comment les monoplaces vont-elles s'adapter à la « concurrence », comment vont-elles réussir à se dépasser, à trouver la trajectoire idéale pour se faufiler dans le peloton ?

Pendant de longues semaines, toutes ces questions sont restées sans réponse. Pire, à Mexico, lieu de la dernière course de Formule E il y a trois semaines, plusieurs rumeurs faisaient état de la difficulté du projet à se concrétiser. La révélation des premières images de la monoplace offre de nouvelles perspectives pour le championnat, mais aussi la possibilité de séduire des entreprises et des partenaires désireux d'y être associés. « L'accord avec la Formule E nous garantit un impact public maximal », expliquait Denis Sverdlov fin décembre. La Roborace, qui mêle technologie, jeu vidéo et technologie, promet à coup sûr d'ouvrir une nouvelle ère du sport automobile.

(Sources Le Point)

 

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition