cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

vendredi | 23 juin 2017
Le futur en tablettes !
Cette entreprise dévoile les technologies du futur

La société américaine Corning, spécialisée dans le verre (Gorilla Glass) et surtout les tablettes, nous donne un aperçu de sa vision des années à venir.

Des tablettes pour tout et partout ! Voilà ce que propose la société américaine Corning. Elle revient avec une nouvelle vidéo "Day Made of Glasse2" qui présente ses différents concepts d'applications technologiques. Ses écrans Gorilla Glass, connus des utilisateurs de smartphones et de tablettes, risquent d'envahir le quotidien de chacun d'entre nous dans la nouvelle vidéo. En effet, on peut y apercevoir une petite fille qui se réveille avec les projections de sa tablettes, un écran géant qui aide l'enfant à choisir sa tenue, un tableau de bord qui peut prendre n'importe quel thème. Mais aussi une école couverte de panneaux solaires, des enfants qui travaillent sur des tablettes.

 
Nokia HumanForm

Nokia HumanForm: l'avenir du mobile selon Nokia

Lors du Nokia World, la firme a dévoilé en vidéo un téléphone concept novateur : le Nokia HumanForm.

A l'occasion du salon Nokia World, le constructeur finlandais a dévoilé un prototype de téléphone mobile tout à fait étonnant et futuriste : le Nokia HumanForm.

 
Internet et cerveau

D’après une équipe de psychologues, nous cherchons désormais moins à nous souvenir d’informations que nous savons retrouver sur Internet ou sur un ordinateur. En revanche, nous faisons davantage l’effort de mémoriser l’endroit où se trouve l’information. Bref, on s‘adapte, comme chacun, d’ailleurs, l’aura remarqué…

 
Décodeur de captchas

Exemples de captchaUne équipe d’informaticiens de l’université de Stanford a créé un logiciel, Decaptcha, capable de comprendre les captchas audio, et donc de déjouer les sécurités installées sur les sites pour différencier les internautes en chair et en os des robots logiciels. Efficacité démontrée chez eBay, Microsoft et Yahoo!.

Un test de Turing réussi par un ordinateur ! Il s’agit plutôt d’une version très limitée dans laquelle c’est un ordinateur, en l’occurrence le serveur d’un site Web, qui doit décider si l’auteur de la requête est bien un être humain, et non un robot logiciel cherchant à récupérer des données ou à créer un faux compte.

La méthode habituelle est de présenter un « captcha » (pour Completely Automated Public Turing tests to tell Computers and Humans Apart, soit test de Turing public complètement automatique pour distinguer les ordinateurs des Hommes), ces textes déformés qu’il faut décrypter tant bien que mal, en faisant appel à toute son astuce… humaine. Il existe également une version audio, pour faciliter le décodage quand les lettres sont trop déformées et pour ouvrir l’accès aux personnes malvoyantes. Le ou les mots sont alors prononcés sur un fond sonore bruyant.

C’est cette version audio qu’est parvenue à faire décrypter par un logiciel, baptisé Decaptcha, l’équipe du Stanford Security Laboratory. Menée par Elie Bursztein, elle avait déjà montré en 2010 comment il était de possible de truquer un site accessible par un mobile pour faire réaliser toutes sortes d’opérations par un utilisateur croyant faire autre chose, une possibilité d’escroquerie que les chercheurs avaient baptisée tapjacking.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 7 sur 11

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition