cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

vendredi | 23 juin 2017

Google Inbox

Avec Inbox, Google fait de l'or avec notre mémoire

Google a lancé une nouvelle application de messagerie la semaine dernière, Inbox.

 

Dans sa nouvelle application de messagerie, Google recommande d'archiver des messages, plutôt que les supprimer. Un signe de son obsession à vouloir conserver toute la mémoire du Web.

 

Les millions de dollars engagés dans la recherche pour des voitures qui se conduisent toutes seules ou dans des lunettes futuristes font parfois perdre de vue la nature de Google. Le géant américain du Web a beau se projeter sans cesse vers le futur, il repose avant tout sur le passé.

Inbox, la nouvelle application de messagerie de Google sortie la semaine dernière, est l'une des meilleures illustrations récentes de cette dépendance. Cette «boîte de réception d'un genre nouveau» incarne l'avenir de la messagerie électronique, dit Google. Elle est capable de mettre en lumière les messages importants et de «s'adapter à votre façon de travailler», grâce à des algorithmes qui apprennent des conversations passées.

Pour réaliser cette prouesse et savoir ce qui est le plus pertinent aujourd'hui, Google a besoin d'exploiter l'historique le plus complet possible des conversations. Il a pris, lors du développement d'Inbox, une décision radicale, en escamotant le bouton de suppression des emails. Cette option, pourtant l'une des plus communes de tout bon logiciel de messagerie et qui figure dans Gmail, se retrouve confinée dans un menu déroulant.

(Sources Le Figaro)

 

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition