cedric sileo : ingénieur, intelligence artificielle, docteur en sciences

jeudi | 26 avril 2018
Internet et cerveau

D’après une équipe de psychologues, nous cherchons désormais moins à nous souvenir d’informations que nous savons retrouver sur Internet ou sur un ordinateur. En revanche, nous faisons davantage l’effort de mémoriser l’endroit où se trouve l’information. Bref, on s‘adapte, comme chacun, d’ailleurs, l’aura remarqué…

 
Décodeur de captchas

Exemples de captchaUne équipe d’informaticiens de l’université de Stanford a créé un logiciel, Decaptcha, capable de comprendre les captchas audio, et donc de déjouer les sécurités installées sur les sites pour différencier les internautes en chair et en os des robots logiciels. Efficacité démontrée chez eBay, Microsoft et Yahoo!.

Un test de Turing réussi par un ordinateur ! Il s’agit plutôt d’une version très limitée dans laquelle c’est un ordinateur, en l’occurrence le serveur d’un site Web, qui doit décider si l’auteur de la requête est bien un être humain, et non un robot logiciel cherchant à récupérer des données ou à créer un faux compte.

La méthode habituelle est de présenter un « captcha » (pour Completely Automated Public Turing tests to tell Computers and Humans Apart, soit test de Turing public complètement automatique pour distinguer les ordinateurs des Hommes), ces textes déformés qu’il faut décrypter tant bien que mal, en faisant appel à toute son astuce… humaine. Il existe également une version audio, pour faciliter le décodage quand les lettres sont trop déformées et pour ouvrir l’accès aux personnes malvoyantes. Le ou les mots sont alors prononcés sur un fond sonore bruyant.

C’est cette version audio qu’est parvenue à faire décrypter par un logiciel, baptisé Decaptcha, l’équipe du Stanford Security Laboratory. Menée par Elie Bursztein, elle avait déjà montré en 2010 comment il était de possible de truquer un site accessible par un mobile pour faire réaliser toutes sortes d’opérations par un utilisateur croyant faire autre chose, une possibilité d’escroquerie que les chercheurs avaient baptisée tapjacking.

 
Nouvelles extensions sur le net

Nouvelles extensions de domaines : à partir 2012 a décidé l'Icann

Internet - eco, .paris, .movie ou par exemple .nike, ces nouvelles extensions feront certainement leur apparition à partir de 2012. L’Icann a en effet voté en faveur de l’extension des noms de domaines génériques, ou gTLD.

Le projet était à l’étude depuis déjà plusieurs années. Mais sa réalisation se heurtait à de nombreuses critiques, notamment de la part du gouvernement américain et des grandes multinationales.

En fin de semaine dernière, à l’occasion d’une réunion spéciale à Singapour, l’Icann a voté en faveur de la libéralisation et donc de l’extension du nombre de noms de domaines génériques, ou gTLD (Generic Top Level Domain).

 
Le PadPhone
Asus dévoile un smartphone évolutif en tablette
Asus dévoile un smartphone évolutif en tablette

Le constructeur Asus a présenté à l'occasion du Computex de Taïwan un smartphone qui peut devenir une tablette en l'insérant dans un écran.

La tendance ces derniers jours veut transformer les smartphones en véritables ordinateurs. Motorola a sorti l'Atrix qui s'insère dans un écran avec clavier pour devenir un petit ordinateur portable. Cette fois, c'est Asus qui rentre dans la danse avec un téléphone s'insérant dans une tablette.

Le modèle appelé PadPhone permet d'obtenir les mêmes fonctionnalités sur un écran de 10,1 pouces. Le smartphone est équipé d'un système d'exploitation Android, déjà adapté au format tablettes. Prise seule, l'ardoise tactile n'est qu'un très joli écran avec batterie intégrée, ne pouvant pourtant rien afficher sans le téléphone.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>
Page 8 sur 13

chef de projet web technologies intelligence information formation chef projet artificielle doctorat informatique maîtrise développement thèse université systèmes recherche société temps base machines machine problèmes connaissances problème techniques exemple système règles internet définition